Chargement
RAJ

Réseau Afrique Jeunesse

Ensemble pour une jeunesse dynamique, active, responsable et engagée dans le processus de développement

Journée internationale de la jeunesse

Sens de la Journée internationale de la Jeunesse

Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays du monde célèbre le 12 août de chaque année, la Journée Internationale de la Jeunesse (JIJ).
Cette journée dédiée à la jeunesse, s’inscrit dans le cadre de la mise
en œuvre de la résolution 54/120 adoptée par l’Assemblée Générale des
Nations-Unies le 17 décembre 1999 conformément aux conclusions de la
Conférence Mondiale des Ministres chargés de la jeunesse tenue du 08 au
12 Août 1998 à Lisbonne. Cette résolution est l’aboutissement d’une
recommandation sur l’initiative du Burkina Faso lors de la conférence
mondiale de Lisbonne.

L’objectif de cette journée est de promouvoir, tout particulièrement
auprès des jeunes, le Programme d’Action Mondial pour la Jeunesse à
l’horizon 2000 et au-delà. Ce Programme encourage l’action et les
initiatives en faveur des jeunes dans dix domaines prioritaires que sont
l’éducation, l’emploi, la malnutrition, la pauvreté, la santé,
l’environnement, la toxicomanie, la délinquance juvénile, les loisirs,
les jeunes femmes et l’entière participation des jeunes à la vie de la
société et à la prise de décisions.

Souscrivant entièrement à la résolution A/RES/54/120, le Burkina Faso
célèbre depuis 2006 et de façon régulière la Journée Internationale de
la Jeunesse. Cette journée est une opportunité offerte aux acteurs
nationaux du monde de la jeunesse (gouvernants, société civile, ONG,
organisations de jeunesse) et aux jeunes de mener des réflexions sur des
problématiques actuelles relatives à la jeunesse en vue de proposer des
solutions et d’envisager des perspectives.

La ville de Ouahigouya accueille la JIJ 2014.

Après Koudougou en 2012, Bobo Dioulasso en 2013, c’est la ville de
Ouahigouya qui abrite l’édition 2014 de la Journée Internationale de la
Jeunesse sous le thème « Problématique de la santé mentale des jeunes : défis et perspectives  ».
Une étude sur « les besoins et aspirations des jeunes et adolescent(e)s
au Burkina Faso » a été commanditée en 2012. Les résultats de cette
étude montrent que les efforts conjugués des associations et de l’Etat
pour sensibiliser les adolescent(e)s et jeunes à adopter des
comportements responsables pour préserver, non seulement leur santé de
façon générale mais aussi et surtout leur santé mentale, sont
appréciables mais qu’ils demeurent insuffisants.

Aussi, l’absence d’un mécanisme d’assurance santé et de sécurité
sociale des jeunes, les conduites addictives (consommation de drogue,
d’alcool frelaté, du tabac) et les déviances sociales (délinquance
juvénile, prostitution, etc.) sont-elles autant de problèmes auxquels
sont confrontés les jeunes et qui peuvent affecter leur santé mentale.
Par conséquent, le thème retenu pour la célébration de la JIJ 2014
vient à point nommé en ce sens qu’il permettra, non seulement aux jeunes
de mener une réflexion approfondie sur le sujet mais aussi et surtout,
il permettra aux autorités de se pencher beaucoup plus sur la santé
mentale des jeunes.

La célébration de cette journée s’articulera autour de l’organisation des activités suivantes :

  • la cérémonie officielle de lancement avec un millier de jeunes dans la salle polyvalente de Ouahigouya
  • une plantation d’arbres
  • la conférence nationale sur le thème de la JIJ 2014
  • la nuit de la jeunesse
  • l’organisation d’un camp vacances éducatif au profit de 100
    adolescents et jeunes provenant des 13 régions, des communautés
    étrangères vivant au Burkina Faso et du Gabon , du 13 au 21 août à
    Niéssega, dans la province du Zondoma

Pour permettre la participation d’un maximum de jeunes à cette
célébration, les Directions Régionales du Ministère de la Jeunesse, de
la Formation Professionnelle et de l’Emploi organisent des activités
similaires.

Au-delà de la commémoration de cette journée, il faut noter que les
autorités politiques du Burkina Faso ont toujours accordé un grand
intérêt à la promotion de la Jeunesse. Elles ont toujours affirmé avec
forte conviction, la nécessité d’impliquer cette frange majoritaire de
notre société, aux prises de décisions. Et c’est d’ailleurs pour mieux
les écouter qu’il a été institué le Forum National des Jeunes qui permet
aux autorités dont le Président du Faso, d’échanger directement avec la
jeunesse pour qu’ensemble ses préoccupations puissent être posées sur
la table des échanges et surtout que des solutions idoines y soient
trouvées. Le prochain forum est d’ailleurs prévu pour Octobre prochain à
Gaoua dans le Sud-Ouest.
 
La cérémonie officielle de lancement de la Journée Internationale de la
Jeunesse a eu lieu à Ouahigouya, dans la province du yatenga (région du
Nord), le mardi 12 août 2014 à partir de 10heures, sous le haut
patronage de Monsieur Yacouba BARRY, Ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, la Présidence du Dr Basga Emile DIALLA, Ministre de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et le co-parrainage du Pr Mamounata BELEM/OUEDRAOGO, Ministre de l’Eau, des Aménagements Hydrauliques et de l’Assainissement et de Madame Somkinda TRAORE/OUEDRAOGO, Directrice Générale de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Pacodi 66 Vues

Bulletin d'information

Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Dernier album photo