Chargement
RAJ

Réseau Afrique Jeunesse

Ensemble pour une jeunesse dynamique, active, responsable et engagée dans le processus de développement

Fonds minier de développement local : les capacités des acteurs locaux renforcées

Le Réseau Afrique Jeunesse a initié une série de formations des acteurs locaux sur l’utilisation efficiente du Fonds minier de développement local. L’objectif de ces sessions de formation était de renforcer les capacités des acteurs des communes à la gestion efficiente du Fonds minier. Elles se sont tenues à Bagassi, Réo, Sabcé . Chaque formation a réuni 30 participants soit 15 conseillers municipaux, 10 conseillers villageois de développement et 05 Organisations de la société civile.

Le fonds minier de développement local (FDML) est d’un enjeu capital pour le développement des communes minières ; de ce fait, les acteurs de la vie communale doivent être suffisamment outillés afin qu’à travers ce fonds, l’on puisse maximiser les avantages de l’exploitation minière pour les communautés locales et pour l’Etat.

C’est dans cette optique que le Réseau Afrique Jeunesse en tant que structure de type fédératif et facilitateur dans le secteur minier depuis une dizaine d’années avec son partenaire DIAKONIA ont organisé ces formations qui poursuivaient les objectifs suivants :

  • Informer les participants sur la répartition et le fonctionnement du fonds minier de développement local ;
  • Capaciter les participants à faire le choix de projets structurants ;
  • Susciter l’intérêt des organisations de la société civile et les leaders communautaires pour la participation active et citoyenne à la promotion du secteur minier.

Pour donner une dimension participative à ces formations, les maires des différentes localités ont été sollicités pour l’organisation.
Les modules développés au cours de ces sessions étaient :
• L’organisation et le fonctionnement des collectivités ;
• La législation minière ;
• Le fonds minier de développement local ;
• Les opportunités offertes par la présence d’une mine.

D’une manière générale, les préoccupations des participants tournaient autour du choix des projets structurants, du mécanisme de suivi des fonds, de la place des communautés dans le choix des projets, du mécanisme de déblocage des fonds, du devenir de la Responsabilité Sociale des Entreprises minières, etc.
Les participants ont été invités à contribuer activement à l’utilisation efficiente de ce fonds, en ayant un œil regardant sur le choix des projets, leur mise en œuvre et leur suivi. Le FMDL devant servir à financer les plans de Développement Communaux (PCD), il a été préconisé aux élus locaux de procéder à une relecture de ces derniers afin de les adapter aux objectifs du développement durable.
Chaque localité possède des potentialités qui doivent être exploitées et pérennisées pour atteindre ce développement durable. Ceci passe par le leadership des 1ers responsables des communes. Les communautés doivent également participer à ce développement en l’accompagnant dans leur vision vers le développement. Pour ce faire, l’esprit de solidarité et de fraternité doit guider tous les acteurs.

Da Hien Donald 129 Vues

Articles de la même catégorie

Camp Chantier International

Sous le patronage de Jacques Boukary Niampa, Maire de Tiato, Le Réseau Afrique Jeunesse organise, comme à l’accoutumé le camp chantier de reboisement. Titao fait la promesse de faire la différence avec les autres camps. Date du camp : 20 au 30 juillet 2012. Nulle part ailleurs ! Ca se passe au Burkina. Le camp chantier soufflera ses 12 bougies, alors pour ne pas le rater il faut s’y prendre tôt. Pourquoi ils sont des centaines de tous les continents du monde à s’intéresser à ce camp, vous aurez (...)

Lire la suite

Enfants travaillant dans les mines d’or en Tanzanie

(Dar Es Salaam, le 28 août 2013) – Des enfants, dont certains n’ont que huit ans, sont employés en Tanzanie dans des mines d’or à petite échelle, où ils courent de graves dangers pour leur santé et même pour leurs vies, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui. Le gouvernement tanzanien devrait s’efforcer de réduire le recours au travail des enfants dans les petites exploitations minières, y compris dans les mines non réglementées et dépourvues de permis, et la Banque mondiale et les (...)

Lire la suite

A LA UNE

Bulletin d'information

Newsletter

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Dernier album photo