Chargement
RAJ

Réseau Afrique Jeunesse

Ensemble pour une jeunesse dynamique, active, responsable et engagée dans le processus de développement

La page Diakonia

L’exploitation minière est devenue une des principales sources d’attraction pour les jeunes de tous les âges. Mais pendant que les gros investisseurs se frottent les mains car la rentabilité de ce secteur se ressent dans les recettes qu’ils engrangent, les petits ouvriers se lamentent parce que la part qu’ils reçoivent n’est pas l’équivalent de leurs efforts. Le commerce équitable qui doit être de mise dans le secteur minier est rangé dans les oubliettes. Que faut-il donc pour que les choses changent ? Que proposez-vous ?


Qu’attendons nous concrêtement des mines dans la contribution au développement local chers jeunes ? l’Etat devrait-il s’impliquer d’avantage ? c’est la population elle-même qui doit amener les responsables miniers à s’occuper d’eux ?

votre avis nous interresse svp.


Comment pouvons nous et devons nous faire pour bénéficier des retombées des bénéfices du secteur minier ?


Comment améliorer le processus de recrutement dans les mines en vue de satisfaire tout le monde ?


Comment lutter contre l’utilisation du cyanure dans les mines ?


Quelles solutions proposées pour lutter contre le travail des enfants dans les mines ?


il y a tellement d’éboulements dans les sites d’orpaillages, on se demande vraiment qu’elle est la stratégie à adopter, aidez nous chers amis, comment mener la réflexion ?

Messages

  • Pour ma part je pense que le contrat des miniers avec l’Etat doivent etre publier dans les journaux ou sur les sites webs pour que les ouvriers et la population sachent qui gagne combien et qui pert quoi. En plus le prix de vente et la quantité de minerai vendu par les minier devrai etre connu.
    Sii ces miniers nous pillent ou nous arrangent on devrai savoir. Au moins l’exploitation des minerai anarchique par nos populations nous arrange en terme d’investissement car ses populations quant-ils gagnent, ils reconstruisent au pays meme si leur facon d’exploiter est souvent dangereuse.
    Merci pour ce site qui va nous permettre de nous exprimer. Reste a savoir si les autorités liront ces commentaires.

  • Tout a fait d’accord avec Raogo ISSAKA. l’éssentiel de la bonne gestion des mines se résume dans la transparence qui doit soutendre cette activité minière. Plus les gens sont très bien informés, mieux ca vaut. Déjà "publiez ce que vous payez" oeuvre pour une communication plus large des récettes que génèrent les mines et si toutefois celà est respecté nous verons que le secteur sera embelli d’avantage. Rien ne sert de signer effectivement des contrats d’exploitation si un suivi transparent de la gestion des fonds n’est pas effectivement mis en place.
    Notre souhait comme l’a dit Issaka c’est de voir les autorités consulter ce site pour en tirer profit des reproches.

  • Moi, j’estime que c’est à l’Etat de prendre la rigueur qui s’impose pour contraindre les exploitants industriels à ériger un cahier de charge dans lequel il s’engageront véritablement dans un effort de contribution importante pour le développement local. Tant que la décision leur sera laissée sans une forme de contrainte si minime oit-elle, nous ne verrons rien sur le terrain. Déjà l’accès aux différents sites miniers doit à mon humble avis être goudronné. Mais ce que l’on constate, aucune mine à exploitation minière n’a fait l’effort de goudronner la voie qui mène à elle. Lorsque les exploitants vont partir, l’Etat sera encore obligé de voter des budgets spéciaux pour bitumer ces voies, c’est vraiment déplorable.
    Il faut déterminer les secteurs qui méritent le soutien des mines à la base. Et l’Etat veille à son suivi-évaluation.

  • Bonjour Réseau Afrique Jeunesse. Merci pour tout ce que vous faites pour la jeunesse du Burkina Faso et d’Afrique. L’association Servir pour le Développement Communautaire (ASDC) est disposée et disponible à vous accompagner dans la mise en œuvre de vos objectifs. Vous faites la fierté de l’Afrique et contribuez à enrichir le continent noir et le monde.
    Permettez moi de citer à votre endroit le célèbre écrivain malien Seydou Badian KOUYATE en ces termes :"L’homme nait,se nourrit,grandit,se réalise au sein d’un ensemble qui l’enrichit qu’il doit enrichir à son tour, hors de cette idée,hors de cette logique il n’est pas d’Homme".
    Vous faites donc œuvre donc utile. QUE DIEU VOUS BÉNISSE ET VOUS DONNE TOUJOURS LA SAGESSE DE FORMER LA JEUNESSE AFRICAINE !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Abdoul Kader, Pacodi 94 Vues